Direction et gestion des espaces : la révolution dans les bureaux

Direction et gestion des espaces : la révolution dans les bureaux

Octobre 2017 | Actualite

Aujourd’hui et d’une façon croissante, les bureaux ne sont plus pensés en fonction du nombre de sièges et de tables proportionnels au nombre d’employés. De nouveaux courants, des générations différentes, l’utilisation des nouvelles technologies et les tendances issues des pays leaders, transforment l’espace de travail en un lieu vivant et flexible, doté d’espaces non assignés et d’un design dont la finalité unique est le bien-être et la productivité de l’employé. 

Muriel Altunaga est l’une des personnes les plus intéressantes d’Espagne, en ce qui concerne la conception d’espaces et de gestion de l’architecture d’intérieur dans le monde du travail. Depuis son poste dans le cabinet-conseil CBRE, elle développe des projets de design d’intérieur pour les grandes firmes, et gère les ouvertures de nouveaux sièges sociaux ou les modifications des sièges précédents munis d’importants effectifs.

À partir de sa vaste expérience, et durant le salon Feria Habitat Valencia, Mme Altunaga a donné une conférence dans l’Actiu Meeting Point sur les nouvelles tendances dans les bureaux, sur le rôle qu’occupent les facility management en tant qu’outils du changement, d’et sur la façon dont les entreprises de mobilier et les prescripteurs peuvent générer des espaces capables d’améliorer les conditions physiques de travail de nombreuses personnes.

Les principaux défis à relever dans les espaces de travail

Ainsi, elle expliquait que « depuis la précédente reconnaissance des hiérarchies, nous en sommes venus à des bureaux horizontaux dans lesquels les entreprises vendent leurs espaces de travail en guise d’élément distinctif, capables de capter, d’attirer et de retenir les talents ». Voici les premières paroles prononcées lors de sa conférence, dans laquelle elle énumérait les nouveaux défis du secteur. « Actuellement, dans les bureaux, on peut voir jusqu’à cinq génération cohabiter dans un même espace. Qu’elle soit physique ou virtuelle, la collaboration entre les personnes est extrêmement valorisée. Les équipes doivent travailler face à face, mais pas toujours dans le bureau. La frontière entre vie privée et vie professionnelle devient plus ténue, nous n’effectuons pas toujours les mêmes tâches, et nous n’avons pas besoin de les réaliser dans un seul et même lieu. Face à tous ces défis, l’espace occupe une grande importance, et il faut pouvoir répondre non pas à une, mais bien à plusieurs tâches de nature différent »

« Les entreprises vendent leurs espaces de travail en tant qu’élément distinctif à même de capter, d’attirer et de retenir les talents »

De plus, d’autres courants commencent à se diffuser dans les bureaux : l’intrusion de la nature, par exemple, par le biais des plantes ou des jardins verticaux ; les meubles connectés, capables de nous maintenir en communication directe avec l’autre côté du monde, ou encore le mobilier pas seulement comme bien distinctif, mais également dotés de la capacité de modifier l’environnement afin de l’adapter aux nécessités sensorielles de chaque personne à des moments différents. « En définitive, et face à une société qui valorise beaucoup plus le travail intellectuel que le travail exécutif, nous avons besoin de stimuler la créativité et l’innovation. Et c’est dans cette partie que le meuble peut contribuer de façon importante », poursuivait-elle.

Bureau CBRE à Madrid, 8ème étage. Photo: CBRE

Bureau CBRE à Madrid, 8ème étage. Photo: CBRE

Dans les projets les plus récents menés par l’architecte, le changement de disposition et de philosophie est drastique. « L’espace reste le même, mais son utilisation change. Nous n’avons pas besoin d’occuper plus de mètres carrés dans les bureaux, nous devons juste mieux en tirer parti. Des postes non assignés, une génération de nouveaux espaces, de la flexibilité de mouvement de la part du travailleur, et grâce à l’aide apportée par les nouvelles technologies, nous pouvons toujours multiplier les espaces et créer des bureaux sur mesure, adaptés aux nécessités de chaque entreprise », soulignait l’architecte.

À tel point d’ailleurs, que de nombreuses entreprises se mettent à combiner les espaces traditionnels du bureau avec des zones telles que le coworking, réussissant ainsi à approcher les talents et à générer de nouvelles collaborations tout en pouvant sous-louer les mètres carrés non utilisés.

«Nous n’avons pas besoin d’utiliser davantage de mètres carrés dans les bureaux, nous avons besoin de mieux les gérer »

Muriel Altunaga concluait en indiquant que « le grand défi que doivent relever les entreprises est de savoir comment promouvoir ce changement dans les bureaux et le faire de la façon la plus efficace et la plus personnalisée possible, face aux nécessités de chaque entreprise ». Sur ce point, elle particulièrement insisté sur le Facility management comme étant à la fois la clé des changements et l’élément capable de comprendre et de répondre aux nouvelles nécessités des entreprises. 

Plus d'informations ?

Recevez par mail toute l'actualité, sur les évènements, les nouveautés, les offres, les concours, les récompenses, les designers,...

Pendant ce temps en Actiu.com...

Home Actualite Direction et gestion des espaces : la révolution dans les b ...