L’art comme inspiration, l’art comme transformation dans les environnements de travail

L’art comme inspiration, l’art comme transformation dans les environnements de travail

Janvier 2018 | Actualite

« L’art me semble être surtout un état d’âme »  (Marc Chagall)

L’art est émotion et inspiration. Il ne transforme pas uniquement les espaces qu’il occupe, mais également les personnes qui partagent sa présence, ce qui influe sur leur état d’âme et leur perception, tout en stimulant leur esprit, en l’élevant même. C’est ce genre de motif qui permet à l’art de se tailler une place de plein droit dans les espaces de travail en tout genre, comme facilitateur de la créativité et par conséquent, de la productivité et du travail bien fait.

Des pièces qui ne sont plus réservées aux bureaux des dirigeants, car désormais elles occupent las espaces de travail individuels et collectifs de tous les membres de l’équipe, de tous ceux qui stimulent, posent des questions et élargissent les horizons. Dans cette optique, le showroom Actiu Londres reçoit au cours de ces mois, la seconde édition de l’exposition d’art FT2 qui permet à l’art de s’harmoniser avec les nouveaux espaces de travail, par le biais de Chrom-Art, une organisation sans but lucratif qui s’engage à soutenir des artistes en devenir, en les aidant à visibiliser leurs œuvres, grâce notamment à une collaboration avec le secteur de l’entreprise et en aidant le jeune talent à entrer en contact avec les amateurs d’art.

Photographie: Albert Palen (@albertpalenshoots)

Photographie: Albert Palen (@albertpalenshoots)

Un art qui visite les personnes et non des personnes qui visitent l’art.


Ainsi, tous les trois mois, le Showroom Actiu Londres se transforme en accueillant de nouvelles œuvres d’art, un parti-pris qui est axé sur les personnes et sur leur bien-être. Des créations qui développent certaines qualités et émotions, et qui sont régulièrement remplacées afin d’ouvrir la porte aux nouvelles tendances et aux nouveaux élans artistiques et spirituels.

Le fait que l’art améliore et crée des environnements inspirateurs et créatifs, est déjà pris en compte dans le système WELL Building Standard aux États-Unis, qui l’intègre en tant que valeur MIND. Celle-ci reconnaît les initiatives visant à améliorer l’état d’esprit, la santé et le bien-être général des personnes qui occupent ces espaces.

De cette manière, et en se basant sur les prémisses des nouvelles tendances en termes d’espaces de travail définies dans le Showroom Actiu (Focus, Team Work, Fresh Time et Training), on a procédé à une minutieuse sélection des œuvres qui s’adaptent le mieux à chaque atmosphère et chaque utilisation.

‘Micky has died’ by DALOPO. Photographie: Albert Palen (@albertpalenshoots)

‘Micky has died’ by DALOPO. Photographie: Albert Palen (@albertpalenshoots)

Focus et concentration


Le terme « Focus » est synonyme de concentration, de silence et de confidentialité. De ce fait, les pièces sélectionnées sont abstraites et suggestives, leur objectif est d’attirer et non pas de disperser l’attention, tout en élargissant la perception afin de pouvoir assimiler de nouvelles choses.

« Dawn » d’Andy Finlay, est un paysage blanc syrien peint à l’huile mêlée à de la poudre de béton, qui interagit avec la lumière et avec son évolution tout au long de la journée, ce qui en fait un élément de la pièce qui en dévoile de nouvelles facettes.

La proposition de l’artiste Jason Molloy, est une pièce de sculpture organique créée à partir de papier brûlé, de carton et de bois, en forme de spirale s’inspirant de la nature, afin d’accueillir la contemplation et la méditation.

En dernier lieu, « Moon Dust » de Ting-An Lin, est une composition abstraite sophistiquée, harmonieuse, équilibrée et poétique.

Team Work et collaboration


Les tâches en équipe et le travail collaboratif, se nourrissent du bouillonnement des idées et de l’engagement pour des objectifs communs. De la capacité de connecter et de partager. Dans ce cas, c’est la raison pour laquelle l’abstraction cède la place aux pièces d’art figuratif, qui élargissent notre perception de la réalité et qui servent à entamer des conversations et à resserrer des liens entre les membres d’une équipe.

Ces pièces comprennent la série de monuments patrimoniaux « Twisted lines” de l’artiste numérique Jacinto Caetano, car les voyages et l’identité géographique sont des sujets de conversation qui permettent de briser la glace lors de nouvelles rencontres. L'huile sur lin « Crossroads » de Lindsay Pickett, crée des perspectives distorsionnées d'espaces métropolitains familiers.

“Crossroads” by Lindsay Pickett. Photographie: Albert Palen (@albertpalenshoots)

“Crossroads” by Lindsay Pickett. Photographie: Albert Palen (@albertpalenshoots)

Fresh Time et socialisation


La nature et le bien-être, sont des concepts reliés aux espaces de socialisation, qui sont renforcés dans l’espace grâce à des œuvres telles qu’« Urban Angel » de Caroline Hands, une œuvre abstraite et brillante, pleine de rythme et de mouvement, le collage d’inspiration picassienne « Micky has died » du jeune peintre et artiste de rue DALOPO, qui est axé sur le passage de l’adolescence à l’âge adulte et la peinture belle et sereine d’Eleanor Buffam, qui nous rapproche de la nature et de l’enfance.

“Urban Angel” by Caroline Hands. Photographie: Albert Palen (@albertpalenshoots)

“Urban Angel” by Caroline Hands. Photographie: Albert Palen (@albertpalenshoots)

Learning et Training


Intuition et compréhension sont deux qualités indissociables de l’apprentissage, qui nous invitent à assimiler des concepts, à formuler des questions et à développer de nouvelles capacités. Pour l’espace du showroom de Londres dédié à la formation, le choix s’est porté sur des pièces artistiques équilibrées, énergétiques mais sans excès, à partir de l’abstraction et de l’essence de couleurs primaires.

Parmi elles, on retrouve la composition géométrique « Breech » de Marcus Richards – et son sens puissant de la couleur – et « Pulse », un exemple de l’art sensuel et expressionniste de l’artiste Shiroma Ratne.

“Pulse” by Shiroma Ratne. Photographie: Albert Palen (@albertpalenshoots)

“Pulse” by Shiroma Ratne. Photographie: Albert Palen (@albertpalenshoots)

En raison du fait qu’il sert à « laver la poussière de la vie quotidienne de nos âmes » comme l’affirmait Pablo Picasso ou qu’il nous permet de « nous perdre et, en même temps, de nous    rencontrer » (Thomas Merton), l’art est devenu l’une des tendances les plus actuelles dans les bureaux, avec des créations artistiques qui, par leur simple présence, créent des environnements interactifs et inspirateurs.

Photographie: Albert Palen (@albertpalenshoots)

Plus d'informations ?

Recevez par mail toute l'actualité, sur les évènements, les nouveautés, les offres, les concours, les récompenses, les designers,...

Pendant ce temps en Actiu.com...

Home Actualite L’art comme inspiration, l’art comme transformation dans ...