Les espaces hybrides, la solution qui a le vent en poupe

Février 2021 | Actualite

2020 laisse en héritage des modes de vie, de travail et de socialisation très différents de ceux que nous connaissions jusqu’à présent. Les espaces et les utilisations traditionnellement sectorisés, tels que les logements, associés à la vie privée et à la détente, les bureaux et le coworking, conçus comme des lieux pour travailler et établir des synergies, ou le secteur tertiaire, pour les loisirs et la socialisation, ont dû se réinventer afin de pouvoir s’adapter à des limites devenues floues.
Comme c’est le cas dans la plupart des crises, cette situation inédite et incertaine a débouché sur une remise en question. Ici, elle concerne des modes de vie et de travail établis jusqu’à maintenant, au profit d’autres modes plus durables et plus humains.

Le présent et l’avenir de cette nouvelle hybridation d’utilisations, tel est le thème de l’événement organisé par Wires. Il s’est tenu dans l’un des showrooms Actiu situé à Madrid, sous la houlette de leur associée architecte, Susana García. C'est l’occasion idéale pour analyser un secteur en constante transformation. La conseillère et directrice de réputation de marque d’Actiu, Soledat Berbegal, souligne à cet égard que « des aspects tels que la flexibilité professionnelle et spatiale, le télétravail et les entreprises « agiles » occupent un rôle de premier plan. Ils constituent les composantes d’un processus de construction, de conception et de création d’architecture et de produits innovants qui offrent des solutions à une société, où digitalisation et travail collaboratif connaissent une croissance exponentielle. Un avenir plus durable et plus humain, qui apporte du bien-être et de la sécurité ».

Dans les villes et les espaces publics aussi bien que dans les environnements privés, la pandémie a provoqué une accélération des changements annoncés depuis un moment par la société elle-même et par un mode de vie basé sur une transformation digitale croissante. Il existe des aspects temporels, par exemple ceux qui découlent de manière directe de questions d’ordre sanitaire, de la distanciation sociale, ou des critères de désinfection ou de ventilation. Cependant, il y en a d’autres, plus profonds, en lien avec la flexibilité et la capacité d’adaptation, qui seront permanents. À titre d’exemple, la responsable du service Asset Management de Melia Hotels International, Lorena Sánchez, cite le « Bleisure », « une combinaison des concepts de business et de leisure réunis dans un seul et même espace, qui aboutit à une offre de loisirs dans un hôtel urbain, ou des espaces de coworking et de networking dans un établissement de vacances ».

Au cours de ces dernières années, le coworking a révolutionné le marché du travail, car il a permis d'introduire des commodités au sein de l’environnement de travail. À présent, les bureaux misent sur davantage de flexibilité en matière d’espace et de gestion. « Les contrats traditionnels, rigides et de longue durée sont en voie de disparition, et les immeubles réduisent les zones de bureaux privés au profit de zones communes et de relation », explique Oscar Fernández, Head of Business Development PDS de Cushman & Wakefield Espagne. A priori, cette philosophie semble susceptible de réduire les gains, alors qu’en réalité, elle les augmente, car elle génère une valeur ajoutée à travers l’expérience utilisateur, qui motive le travailleur qui se rend au bureau et où le design joue un rôle de premier ordre.

Pour la Senior Manager Director et Country Head de Hines, Vanesa Gelado, « nous sommes passés d’une période où nous ne pensions qu’au hardware et à l’immeuble en tant que contenant, à une période où le software et ce qui se passe à l’intérieur de l’immeuble se révèlent essentiels ». Auparavant, nous considérions les bureaux uniquement comme des bureaux, le secteur résidentiel dans son aspect uniquement résidentiel et le commerce de détail uniquement en tant que tel. À présent, le premier rôle est attribué à un mélange d’utilisations, dans lequel rien n’est certain. Le format « hybride » que les hôtels ont commencé à intégrer il y a quelques années dépasse le cadre du format hôtellerie et restauration. Il mise sur la création d’espaces flexibles, qui s’articulent autour des personnes dans des environnements très divers.

Jusqu’à une date récente, la conception des bureaux obéissait au pragmatisme et à la capacité d’accueil par mètre carré, à travers une analyse des coûts et de la productivité. Cependant, après l’apparition du coworking, suivie de l’arrivée de la pandémie, la base de cette conception est beaucoup plus expérientielle. Les gens souhaitent pouvoir choisir entre le travail à la maison ou au bureau, en fonction de la tâche ou du moment, et c’est là qu’apparaît la philosophie « agile ». Un changement dans la culture d’entreprise qui donne la priorité aux projets et aux résultats, afin d’apporter une autonomie, une liberté et une flexibilité qui ont un impact direct sur la conception des espaces.

« À l’heure actuelle, nous sommes face à une société très liquide, qui place les personnes au cœur de tout, fait naître de nouvelles typologies, de nouvelles utilisations immobilières et une nouvelle planification urbaine », souligne Lola Ripollés, Construction Project Manager dans le Royaume-Uni pour IKEA Group. Cependant, comme le remarque Cristina Ontoso, Directrice commerciale, marketing et communication, et service clientèle chez Vía Célere, « le confinement généré par la pandémie a favorisé une fuite vers des centres plus ruraux et des changements dans le type de logement le plus demandé ». Les études soulignent qu’en 2050, 70 % de la population vivront dans des centres urbains. Une tendance qui pousse les villes à miser de manière croissante sur un développement durable, avec des quartiers de proximité offrant des produits hybrides et servant à attirer et à retenir le talent.

Sur le plan citadin comme dans les espaces sociaux ou privatifs, la flexibilité et la transversalité constituent deux aspects essentiels d’une réalité hybride et en changement constant. Le travail ne sera plus associé à un seul emplacement, mais plutôt à un écosystème d’emplacements qui permettra de travailler là où il le faut, quand il le faut et comme il le faut. Des environnements plus humains et plus personnalisés, dans lesquels la technologie et la durabilité alliées à un design et un équipement polyvalents, reconfigurables et adaptables permettront de rentabiliser au maximum l’espace disponible.

Plus d'informations ?

Recevez par mail toute l'actualité, sur les évènements, les nouveautés, les offres, les concours, les récompenses, les designers,...

Pendant ce temps en Actiu.com...

Contacter

Veuillez sélectionner une catégorie pour votre demande.

Choisissez votre cas
Home Actualite Les espaces hybrides, la solution qui a le vent en poupe