Pour ses 50 ans, Actiu s’offre un voyage vers le futur

Juillet 2018 | Actualite

Tout au long de ses 50 années d’histoire, Actiu a su montrer que la culture, la tradition et la fabrication locale, la durabilité et le parti pris pour la région, le design et les personnes n’étaient pas fâchés avec l’innovation, la technologie, le leadership ou le phénomène connu sous le nom de « Millennials ». Cette combinaison définit et conditionne tous les cadres de notre vie privée et de notre vie professionnelle, un sujet débattu le 27 juin dernier dans le parc technologique Actiu, au cours de l’événement célébré à l’occasion du 50e anniversaire de l’entreprise. En présence de la famille Berbegal au grand complet et des trois intervenants invités, Yaiza Canosa (fondatrice et PDG de Letsgoi), Ángel Bonet (directeur des ventes et du marketing de Minsait by Indra) et Mónica Moro (directrice générale de la création de McCann España), les assistants ont pu prendre part à une expérience différente, à travers un voyage unique et transformateur.

Bien installés dans un grand avion posé à l’intérieur des bâtiments du parc, les participants ont été témoins de l’histoire et des valeurs d’une entreprise à « caractère local, dotée d'une vision internationale », par le biais de son fondateur, Vicent Berbegal et de ses enfants. À leurs côtés, les trois intervenants invités, spécialistes dans leurs domaines respectifs, entrepreneurs et visionnaires au prestige international reconnu, ont réfléchi sur le destin d’une société de plus en plus changeante.

Des histoires sources d’émotion

Mais que veulent donc les Millennials ? À force d’en parler, nous finissons par croire que nous le savons, et pourtant, ce n’est pas le cas. Fondatrice et PDG de Letsgoi, Yaiza Canosa pense « qu’il est fondamental que les entreprises comprennent ceux qui seront leurs personnages clés dans un avenir très proche ». Pour celle qui est considérée comme l’une des 30 personnes de moins de 30 ans les plus influentes de toute l’Espagne, d’après le magazine Forbes, il est clair que ce qui fait réellement bouger sa génération se trouve bien au-delà du tangible. « Ce qui motive vraiment les gens qui veulent faire partie de quelque chose de bien plus vaste, ce sont les rêves, et c’est aussi réussir à faire que les choses en vaillent la peine », souligne l’entrepreneuse Millennial.

Le pouvoir de générer de la culture et de raconter des histoires qui puissent remplacer le pragmatisme économiste absolu constitue un nouveau modèle qui, associé au monde actuel de l’entreprise, recherche une relation multidirectionnelle qu’Actiu partage avec cette nouvelle génération. « J’ai créé Actiu dans le but de réaliser des améliorations pour notre environnement et pour les personnes qui l’habitent, depuis une culture et d’une philosophie de vie à partir desquelles ont pu naître toutes les valeurs qui ont laissé leur empreinte ces dernières années », explique Vicent Berbegal. Il ajoute : « Des personnes, des sensibilités, des cultures, des idéaux..., tout ceci représente des termes fondamentaux pour Actiu ». Dans cette optique, cela fait un certain temps que l’entreprise étudie les nouveaux espaces de travail et leur influence sur leurs travailleurs, tant sur le plan physique que sur le plan émotionnel, par le biais de son Cool Working. Une philosophie de vie et de travail qui répond aux besoins des nouveaux travailleurs, et pour laquelle, d’après Yaiza Canosa, « il ne suffit pas d’avoir un travail et de s’entourer des meilleurs, car il est essentiel que l’espace de travail soit un lieu confortable, doté de valeurs et de sens »

L’espace en tant qu’outil du changement

Pour Mónica Moro, directrice générale de McCann España, être pertinent demeure essentiel. Selon elle, « il ne s’agit pas de dire, mais de démontrer, de faire des choses et de s’engager à passer du 'story telling' au 'story doing' ». Mónica Moro a été désignée comme l’un des esprits les plus créatifs de notre pays, selon le magazine Forbes. Pour la responsable de la création, qui considère que la valeur des expériences et l’humanisation dans la publicité sont fondamentales, l’espace constitue un outil qui peut changer un travail, pas seulement en favorisant la naissance de bonnes idées, mais également en permettant que les gens se sentent plus fiers de leur entreprise et, qu’en définitive, ils se sentent plus heureux.

« Il existe un certain parallèle entre la créativité publicitaire et la conception d’un bon environnement de travail », remarque Mónica Moro, qui souligne l’importance du travail collaboratif pour ces deux processus, avec au résultat, la création d’espaces de type agora au sein desquels il est possible de se réunir, d’exprimer des idées et de partager, sans hiérarchies ni barrières. Selon la directrice générale de la création chez McCann España, « la disparition des bureaux crée des lieux à la fois plus humains et plus égalitaires, dans lesquels on met en valeur les idées, indépendamment de leurs créateurs »

Dans la ‘création’ d’entreprise

De nombreuses entreprises ont commencé depuis longtemps à faire du design une part indispensable de leur ADN, à travers des organigrammes où entrepreneurs, ingénieurs et créateurs travaillent main dans la main afin de créer des solutions pouvant améliorer la vie du client, à la fois en tant que citoyen, être humain et personne. « De plus en plus d’entreprises inversent leurs rôles et transforment leurs créateurs en PDG ou en président », raconte Mónica Moro, pour qui les profils des créateurs s’avèrent essentiels à l’heure de traduire de façon originale le langage des affaires et du marché en message proche envers le client. « En ce qui concerne Actiu, ce n’est pas seulement ce qu’elle fait, mais la façon dont elle le fait -depuis le parc technologique de Castalla, à son image, avec ses proches et son ambition d’avenir- qui transforme son histoire en un exemple de dépassement et de rêves accomplis, une histoire qui inspire d’autres entreprises espagnoles », ajoute-t-elle.

RÉSUMÉ

Voyage Actiu

voir la vidéo

La transformation numérique et 'l’amour'

C’est Ángel Bonet qui s’attelle à la description des technologies disruptives et à leur influence sur les nouvelles méthodes de travail du XXIe siècle. Il est directeur des ventes et du marketing chez Minsait by Indra, l’une des compagnies technologiques les plus importantes du  monde. Titulaire d’une licence en Direction et Administration d’entreprises, il est indispensable selon lui de comprendre et de connaître la capacité de ces technologies -parmi lesquelles on retrouve l’impression en 3D, l’intelligence artificielle et la robotique- pour changer le marché.

« Face aux nouvelles entreprises numériques du XXIe siècle (les new players), dont l’ADN contient de façon implicite toutes ces nouvelles technologies, les entreprises nées au XXe siècle doivent s'adapter à ces changements si elles veulent survivre », souligne Ángel Bonet, pour qui les entreprises qui réussiront seront celles qui s’adapteront à cette rupture technologique ou celles qui mettront de ‘l’amour’ dans ce qu’elles font, en s’engageant envers leurs clients, leurs employés, la société et les fournisseurs, en misant sur les personnes, l’intelligence économique et sur l’innovation. Pour l’associé de Minsait by Indra, Vicent Berbegal, fraîchement nommé Entrepreneur européen de l’année, a su matérialiser à la perfection le concept AMAR (le verbe ‘aimer’) et tout ce qu’il implique dans l’ADN d’Actiu :

  • Aimer le client, comme le cœur de tout.
  • Meilleur en tant qu’humain, avec la société et les personnes par-dessus les comptes d’exploitation.
  • Avoir de l’intelligence économique, la clé de la prise de décision.
  • R&D et une constante innovation.

Plus d'informations ?

Recevez par mail toute l'actualité, sur les évènements, les nouveautés, les offres, les concours, les récompenses, les designers,...

Pendant ce temps en Actiu.com...

Home Actualite Pour ses 50 ans, Actiu s’offre un voyage vers le futur