Première rencontre inter-entreprises Prix national du Design

Septembre 2017 | Actualite

La première rencontre inter-entreprises Prix national du Design à Feria Hábitat met en avant la qualité du Design de la marque Espagne.

L'édition actuelle de Feria Hábitat Valencia a été hier le lieu de rencontre, pour la première fois de son histoire, d'un groupe important d'entreprises gagnantes du Prix national du Design durant ses trente ans de parcours. La « Fête du Design », nom donné à l'événement, a été organisée par RED Aede et Actiu, dernière lauréate de cette reconnaissance. 

FiguerasMetalarteMobles 114NanimarquinaPunt MoblesSanta&ColeSimon et Actiu ont participé à un intéressant débat sur l'état du design dans notre pays, qui a eu lieu à l'espace Actiu Meeting Point de Feria Hábitat et qui a été animé par Juan Mellen, Directeur exécutif de RED. 

Le design

a transformative experience’

voir la vidéo

Tous les participants se sont accordés sur leur vision de grand potentiel, d'authenticité et de force du design national, même s'ils ont également reconnu que la stratégie de communication mise en œuvre, surtout à l'échelle internationale, n'a pas été suffisante.

Vicent Berbegal, président et fondateur d'Actiu, Prix national du Design 2017, a souligné que « le design espagnol conquiert le monde parce qu'il transmet des valeurs de dynamisme, de qualité, de coloris et, surtout, de fonctionnalité de ses produits. Nous avons envisagé le design en Espagne depuis une perspective de créativité associée au concept d'utilisation, de transmission de solutions dont a besoin la société, sans restrictions, ni limites. Et c'est cette différence qui nous donne de la valeur ».

Comme l'a souligné la Directrice stratégique de marque d'Actiu, Soledat Berbegal, chargée de représenter la société d'Alicante lors de cette rencontre :

« nous sommes impulsifs et passionnels. Pendant deux ans, nous avons travaillé pour obtenir ce prix et, maintenant, nous voulons le partager et qu'il soit le point de départ de quelque chose de bien plus grand, qui puisse perdurer dans le temps et qui parvienne à mettre en valeur la force du design et des entreprises de notre pays ».

Les huit entreprises participantes ont partagé avec le public venu nombreux ce qu'a représenté à l'époque le fait de recevoir la reconnaissance du design de grand prestige à l'échelle nationale. Punt Mobles, qui a reçu le Prix national du Design en 1997, a souligné, par l'intermédiaire de son fondateur, Vicent Martínez, que « durant ces 20 années, nous avons vécu un changement très important en Espagne en matière de conception du design. Lorsque j'ai commencé, j'étais entrepreneur et entreprenant par défaut, car je ne trouvais pas d'entreprises qui fabriquaient ce que je faisais. Il fallait générer un secteur moderne. Peu à peu ont émergé des écoles, des professionnels, des générations passionnées qui croyaient dans le design. Actuellement, nous possédons d'importantes références ».

Figueras a été Prix national du Design en 2013, après s'être présentée 13 fois, comme l'a reconnu son Design Manager, Pau Borrás, « nous avons insisté. Le prix a signifié une reconnaissance de l'authenticité. Une entreprise est authentique lorsqu'elle possède une histoire et je pense que toutes les personnes présentes en ont une », a signalé Borrás. Figueras est née avec un profil industriel qui continue de marquer son ADN et auquel s'est ajouté avec le temps le design comme valeur intrinsèque de sa stratégie. 

Le Prix national du Design suppose une reconnaissance du parcours et d'une manière précise de faire les choses, outre un grand élan pour toutes les sociétés qui l'ont reçu. Un argument sur lequel toutes les personnes présentes se sont accordées.

Nanimarquina a été la première entreprise fondée par une femme à recevoir le Prix national du Design en 2005. Représentée à la Fête du Design par María Piera, directrice générale et deuxième génération de l'entreprise, a assuré que 

« cela a donné un grand coup d'accélérateur pour tous ceux qui faisaient partie de la société. Le design a été une manière de vivre et de comprendre l'entreprise. Le prix est une confirmation ».

C'est sur cette même lignée que s'est manifesté Tomeu Gomila, Directeur de marque de Metalarte, qui a reçu la récompense en 2004, « le prix vous ouvre des portes, 80 % de notre production est vendue hors d'Espagne, et vous positionne qualitativement. De plus, c'est un très bon outil de communication ».

Santa&Cole, Prix national du Design en 1999 et Mobles 114, en 2001, ont été deux exemples d'entreprises nées par et pour le design comme base de leur activité. Pour elles, le design perdure au-delà de la vie d'une entreprise. En fait, l'une des activités les plus importantes de Mobles 114, d'après sa directrice générale, Mercé Rovira, est la réédition des pièces classiques comme la lampe Gira ou le fauteuil Torres Clave.

Simon est l'entreprise participant à cette rencontre qui possède le plus important parcours professionnel. Elle a reçu le Prix national du Design l'année dernière, à l'occasion de la célébration de son centenaire. Salvi Plaja, son Design Manager, a souligné que « nous nous préparons énormément et nous avons osé nous présenter l'année précédente et l'année du centenaire ». Plaja a indiqué que l'une des choses les plus difficiles à maintenir dans le temps est « d'être fidèle à l'attention portée aux détails. Des détails dans la manière de communiquer, de fabriquer, dans le travail de notre personnel. Pour nous, cela fait partie de notre identité, de faire attention aux détails qui ne se voient pas, comme les parties non visibles de nos produits. Ce sont des valeurs qui permettent de nous maintenir depuis de nombreuses années ».

Plus d'informations ?

Recevez par mail toute l'actualité, sur les évènements, les nouveautés, les offres, les concours, les récompenses, les designers,...

Pendant ce temps en Actiu.com...

Home Actualite Première rencontre inter-entreprises Prix national du Desig ...