Sans intimité, pas de socialisation

Octobre 2019 | Actualite

Après la disparition des bureaux fermés, puis de la compartimentation excessive prônée par l'open space quelques années en arrière, les nouveaux espaces de travail réclament de nouveaux environnements plus privés.

Outre les zones ouvertes de travail collaboratif qui favorisent l'interaction sociale et les échanges d'idées, il est nécessaire d'équiper les bureaux de salles où il est possible de tenir une réunion, de travailler en silence ou encore d'accueillir des équipes de travail qui ont besoin de plus de concentration. Des lieux où, en fonction de la tâche à effectuer à chaque moment, les travailleurs se sentent à leur aise tout en étant plus productifs.

Le bien-être au travail est en lien direct avec une meilleure qualité de vie de l'employé. Il commence par la création d'espaces bien définis, permettant de « s'échapper » du bruit généré par les environnements excessivement ouverts. En effet, l'un des problèmes que l'on rencontre fréquemment dans les bureaux diaphanes concerne la difficulté à pouvoir se concentrer sur une activité exigeant un haut degré de compréhension et d'abstraction.

C'est la raison pour laquelle il est indispensable d'éviter des open space interminables. Pour ce faire, il suffit de les alterner avec des salles informelles, de petites zones de réunion ou des bureaux à échelle plus réduite afin de les rendre plus accueillants. La conception des bureaux doit se baser sur des solutions alliant intimité et partage, afin d'en faire des lieux flexibles et polyvalents, dans lesquels les espaces privés cohabitent avec d'autres zones à vocation plus sociale.

Il est temps de se séparer des traditionnelles cloisons opaques et à leurs successeurs translucides, et même transparents. Désormais, d'autres éléments sont employés pour construire de l'espace : ceux à caractère matériel, comme le mobilier ou la végétation, partagent l'espace avec ceux a priori moins visibles, mais qui n'en demeurent pas moins importants, comme l'éclairage, le confort acoustique et thermique, ou la technologie.

L'intimité, ce n'est pas dresser des murs, mais plutôt contrôler les stimulations internes et externes, en fonction de la tâche à effectuer. Pour ce faire, il existe des solutions diverses et variées : salles vitrées, cloisons souples ou espaces phono-absorbants qui permettent de conserver une continuité visuelle tout en offrant l'intimité nécessaire pour une réunion ou une conversation téléphonique ; surfaces mobiles et mobilier qui définit l'espace de par lui-même, sans qu'il soit utile d'employer de complexes interventions architecturales ; ou petits coins qui reproduisent des scènes typiques que l'on retrouve aussi bien au café qu'à la maison.

Plus d'informations ?

Recevez par mail toute l'actualité, sur les évènements, les nouveautés, les offres, les concours, les récompenses, les designers,...

Pendant ce temps en Actiu.com...

Contacter

Veuillez sélectionner une catégorie pour votre demande.

Choisissez votre cas

Où acheter?

Home Actualite Sans intimité, pas de socialisation