Comment concevoir et maintenir un espace de travail qui prend soin de la santé

Comment concevoir et maintenir un espace de travail qui prend soin de la santé

Avril 2020 | Actualite

La situation que nous vivons actuellement a mis en évidence la croissante nécessité de concevoir des espaces adaptables et polyvalents, garantissant la santé et le bien-être de ceux qui les occupent, et où il est possible de vivre, travailler et profiter de moments de loisir. À l’image de l’esthétique et du confort associés à des environnements plus domestiques, qui ont inondé les espaces d’entreprise et de travail, c’est au tour à présent des logements, dans leur rôle fraîchement inauguré de home office, d’adopter de nouvelles fonctionnalité et de favoriser des conditions d’ergonomie, de sécurité et d’hygiène. Indépendamment du lieu où ils se développent, ces nouveaux environnements de travail humanisés et numériques doivent associer design, fonctionnalité et être sains par-dessus tout.

De nouveaux modèles de travail impliquent nécessairement de nouveaux espaces de travail. Des lieux différents, a priori, selon qu’ils se trouvent au sein des bureaux d’une entreprise, dans un espace partagé ou dans l’environnement domestique, mais ayant tous un élément clé en commun : les personnes. Les objectifs, les chiffres et la productivité demeurent toujours des aspects de premier plan, mais à présent, le facteur humain constitue la principale priorité.

Flexibilité, ergonomie et technologie, tels sont les termes qui définissent le mieux ces nouveaux espaces. Des espaces collectifs et conçus pour répondre à une grande variété d’utilisateurs et de besoins, ou des espaces domestiques et plus intimes. Une « ergonomie » qui n'a plus seulement pour rôle d'éviter les postures incorrectes, puisqu'elle engobe des aspects tels que la mobilité posturale, les possibilités de personnalisation et l’adaptation aux différentes activités. Il est donc essentiel de choisir un mobilier polyvalent et personnalisé, qui améliore la relation avec l’environnement, tout en favorisant le bien-être physique et mental du travailleur, quel que soit le lieu de travail.

Dans la mesure du possible, le poste de travail doit disposer de l’espace suffisant pour permettre son accès et le libre mouvement. Des tables larges, aux couleurs douces, des surfaces mates afin d’éviter les reflets, et une faible transmission thermique dans les zones de contact ; des sièges ajustables, avec une assise et un dossier fabriqués à l’aide de matières respirables, et des repose-pieds réglables constituent les conditions minimales pour garantir le confort de l’utilisateur. D’autre part, il est important que le travailleur puisse interrompre le temps de travail assis pour se lever et pour détourner les yeux de l’écran afin de les reposer. En effet, quel que soit l’environnement, le poste de travail doit s’adapter aux personnes et non l’inverse.

Il est nécessaire de pouvoir compter sur un équipement et un mobilier appropriés, mais ce n’est pas suffisant. Plus que jamais, la bonne conservation et le nettoyage correct des surfaces et des matières de tous les environnements de travail se révèlent être des facteurs cruciaux pour la préservation de la salubrité et l’allongement de la durée de vie de tous les produits. Dans le but d’assurer la santé des travailleurs, certains points clés sont soulevés : quels sont les produits et les méthodes de nettoyage adéquats pour chaque matière ; à quelle fréquence doit-on désinfecter les surfaces et aérer les espaces, etc. Pour pouvoir y répondre, tout en tenant compte des indications du fabricant, il est nécessaire que l’entreprise et le travailleur adoptent au quotidien des gestes de routine tels que le nettoyage et la désinfection des tables, des sièges, des bureaux et des étagères, ainsi que des objets qui sont posés dessus. Par ailleurs, il existe d’autres mesures à adopter, qui aident à éviter les nids à poussière et à infections, par exemple organiser, classer et recycler les documents. 

Pour leur part, certains aspects a priori immatériels, tels que la ventilation, l’orientation, l’éclairage ou le bien-être thermique et acoustique, s’avèrent essentiels également lorsque nous voulons obtenir des environnements de travail sains. Du mobilier doté de technologie intégrée, des matériaux phono-absorbants qui atténuent le bruit généré par les conversations ou les appels téléphoniques, une vue sur l’extérieur, une filtration et une ventilation de l’air efficaces, un bon éclairage, ou encore l’utilisation de couleurs appropriées en fonction de la tâche à réaliser constituent des facteurs pouvant améliorer le bien-être des travailleurs, tout en encourageant leur productivité et leur créativité. Utiliser des tissus et des finitions antibactériens, ou opter pour un mobilier qui ne contient aucun agent toxique comme le formaldéhyde permet d’accroître le confort.

La retour à la normalité après la pandémie de Covid19 va impliquer indubitablement un changement de concepts dans les modèles et les formes de travail, afin de s’adapter à la nouvelle situation. Pour garantir la santé de tous, il sera nécessaire d’appliquer des mesures indispensables, par exemple, restreindre la capacité des salles qui étaient occupées il n’y a pas si longtemps encore par une multitude de personnes, ou garder une distance de sécurité. Il ne s’agit pas de construire de nouveaux espaces, mais plutôt d’adapter ceux qui existent déjà aux nouvelles nécessités, à travers des solutions souples et polyvalentes, comme les cloisons de protection autoportantes ou les panneaux de séparation, qui permettent de délimiter les zones de travail, sans pour autant déshumaniser l’espace ni isoler les utilisateurs.

Plus d'informations ?

Recevez par mail toute l'actualité, sur les évènements, les nouveautés, les offres, les concours, les récompenses, les designers,...

Pendant ce temps en Actiu.com...

Contacter

Veuillez sélectionner une catégorie pour votre demande.

Choisissez votre cas
Home Actualite Comment concevoir et maintenir un espace de travail qui pren ...