Cool Working 2.0 : comment adapter les espaces de travail face au covid-19 1/2

Juin 2020 | Actualite

La crise sanitaire provoquée par le covid-19 a laissé des traces sur notre façon de communiquer, d’établir des relations sociales et de travailler les uns avec les autres. À présent, il est nécessaire de s’habituer à un contact avec les collègues uniquement visuel et à une distance sûre. Cependant, cela ne doit pas signifier pour autant la fin du travail en équipe ou ne plus partager d’espaces inspirants, ou encore ne plus rêver en compagnie.

La philosophie Cool Working by Actiu a investi les centres de travail pour s’y installer, mais il est clair qu’elle devra s’adapter comme tout le monde à la nouvelle situation. Il a été démontré qu’un modèle de travail basé sur la collaboration permet d’accroître la productivité des équipes, comparé aux hiérarchies des anciens modèles organisationnels. Mais comment faire pour maintenir la collaboration, l’interaction, à une époque où la distanciation est la première mesure de sécurité ?

Cool Working définit cinq types d’espaces dans l’environnement de travail : concentration, collaboration, socialisation, apprentissage et confidentialité. Dans cette « nouvelle normalité », la représentation et l’équipement de ces espaces va dépendre de l’analyse des objectifs de l’entreprise, de la culture d’entreprise ou du type d’interactions qui favorisent la productivité, mais également d’autres aspects permettant de garantir la sécurité, notamment la densité ou la distance.

Dans tous les cas, il convient de compter sur une conception qui soit à même de s’adapter à tout moment à l’évolution des personnes et des besoins de l’entreprise. Pour ce faire, Actiu a édité le guide « Comment adapter un espace de travail face au covid-19 ». L'ouvrage contient toute une série de recommandations pratiques pour aider à se familiariser avec la nouvelle normalité qui permet de garantir la santé des employés.

Parmi les espaces de concentration, le poste de travail (ou work station) constitue l’environnement qui va subir le plus de changements au sein des bureaux. Autrement dit, les postes individuels seront les principaux témoins des changements d’utilisation, d’équipement et de l’adaptation à de nouvelles méthodologies de travail, notamment l’utilisation de la technologie.

TÉLÉCHARGER LE GUIDE: COMMENT ADAPTER UN ESPACE DE TRAVAIL À COVID-19

Le panorama actuel dépeint un scénario dans lequel tous les niveaux de sécurité et de santé des personnes sont prioritaires. Pour ce faire, Actiu a développé ce guide de recommandations qui vous aidera à vous adapter à la « nouvelle normalité ».

 

Si avant la crise, la tendance à la réduction des espaces de travail individuel à leur plus simple expression et au remplacement du mobilier de classement personnel par des casiers collectifs par exemple, il est conseillé actuellement de bien délimiter chaque espace individuel, et d’accorder à chaque personne une zone de 22 m2, soit le double de la surface recommandée jusqu’à présent. Chaque poste est équipé de solutions personnelles de stockage, comme les armoires modulaires, les caissons mobiles ou les modules On Time. D’autre part, il est conseillé d’utiliser des banquettes ou des tables collectives de style Vital Plus ou Prisma en guise de postes de travail individuels isolés, ce qui permet de respecter la distanciation devenue nécessaire.

De plus, pour assurer la séparation physique entre collègues, il est possible de placer des barrières de sécurité physiques sur le devant et sur les côtés entre les postes.

L’objectif est de réduire la densité. Pour ce faire, il convient de prendre également des mesures telles que le développement du télétravail, l’alternance d’équipes de travail ou l’intégration progressive des employés.

D’autre part, il est nécessaire, dans la mesure du possible, d’éviter les déplacements dans l’espace de travail. Ce qui signifie qu’il convient de placer à portée de chaque poste de travail les éléments dont chaque travailleur va avoir besoin tout au long de sa journée de travail, comme les points d’hygiène.

Mais le travail individuel ne représente qu'une partie d’une journée de travail bien remplie et basée sur la méthodologie Cool Working. Ces lieux de concentration sont complétés par d’autres espaces pensés pour favoriser la collaboration. Il s’agit de zones de réunions ouvertes ou fermées, et de ces petits points répartis dans tout l’espace, qui favorisent les moments de rencontre et de débat entre collègues. Il est intéressant de choisir des options mobiles, empilables comme pour les sièges et rabattables dans le cas des tables, de façon à ce que l’espace puisse être reconfiguré en tenant compte des besoins du moment.

Ces espaces et le mobilier qui l’équipe continueront à exister, certes, mais la façon de les utiliser et d’interagir avec eux, elle, va changer. Il est important de pouvoir générer une conscience vis-à-vis du bon usage de ces espaces communs, de réduire le temps d’utilisation, et d’opter pour des salles ouvertes, en réduisant la densité et en employant la technologie et les écrans, afin de minimiser la présence de personnes dans les réunions. Pour ce faire, l’assistance télématique depuis le domicile ou depuis un autre point du bureau peut s'avérer utile.

L’objectif consiste à rester une équipe, malgré les barrières ou la distance, à travers la redéfinition d’un environnement de travail adapté aux nouvelles conditions sanitaires, sans pour autant renoncer à la productivité et à l’efficacité nécessaires pour pouvoir surmonter cette situation.

Pendant ce temps en Actiu.com...

Contacter

Veuillez sélectionner une catégorie pour votre demande.

Choisissez votre cas
Home Actualite Cool Working 2.0 : comment adapter les espaces de travail fa ...