Design espagnol : Une journée historique dans le Congrès des Députés

Design espagnol : Une journée historique dans le Congrès des Députés

Janvier 2018 | Actualite

Le design sert à améliorer la vie des personnes. En outre, c’est un moteur d’innovation, de différenciation, de rentabilité et de croissance pour les sociétés lorsque celles-ci le mettent en place dans leurs stratégies d’entreprise. Depuis 2010, l’Union Européenne mène un travail systématique en capacité de design pour créer de la valeur et contribuer à la compétitivité, à la prospérité et au bien-être en Europe, un scénario qui n’était pas aussi clair concernant l’Espagne, jusqu’à ce jour.

Le design espagnol réclamait une place dans la politique d’État à travers une stratégie nationale du design. Or, pour la première fois dans l’histoire de ce pays, le Congrès des Députés a tenu la journée parlementaire intitulée « Le design espagnol au XXIème siècle : Défis et stratégies », au cours de laquelle se sont réunis plus de 200 professionnels chevronnés du secteur afin d’exposer la situation actuelle en matière de design, et les défis auxquels il se confronte.

Cette initiative a été développée par le groupe parlementaire socialiste en collaboration avec REDREAD et d’autres entités privées et éducatives pour soutenir la présentation d’une Proposition non-législative regroupant dix points, avec notamment une demande auprès du Ministère de l’Économie, de l’Industrie et de la Compétitivité pour intégrer le secteur du design au Plan d’État de recherche scientifique et technique et de recherche pour 2017- 2020, en définissant d’une manière claire sa position dans le système scientifique, technologique et d’innovation et leur contribution à l’innovation de produits et de processus, en collaboration avec l’ensemble des entités du secteur. Cette proposition sera débattue dans la Commission portant sur l’Économie, l’Industrie et la Compétitivité.

La journée s’est articulée autour de deux tables rondes, l’une étant axée sur les défis du design, tandis que l’autre se concentrait sur les stratégies, et ont bénéficié d’une forte participation d’éléments de référence en matière de design espagnol. Marcelo Leslabay, journaliste et  directeur éditorial de la Revue Experimenta, , a fait office de modérateur pour la première table ronde, qui a compté sur l’intervention de Soledad Berbegal, responsable de  communication stratégique d’Actiu ; de Carlos San José, chef de projets de design et de développement de produits d’ADN Design ; du concepteur graphique Emilio Gil, d’Estudio Tau Diseño ; du designer industriel Vicent Martínez ; de Soledad Hernández, présidente de l’Association de designers de Madrid (DiMad) ; et de Pepe Cosín, représentant du Collège des Designers et Architectes d’inétreiur de la Région de Valencia.

ACTIU DÉFEND

le rôle du design en tant que facteur stratégique pour les entreprises

voir la vidéo

Soledad Berbegal, a défini le design comme « une expérience transformatrice ; expérience car c’est le vécu des personnes, et transformatrice parce qu’elle change la société. Nous entendons le design comme un tout, une stratégie d’avenir pour les entreprises, la société espagnole et notre pays ». Elle ajoute que « tel que le prévoit la proposition non-législative qui est présentée aujourd’hui, il convient d’établir des ressources pouvant aider à identifier et à mesurer l’impact du design sur l’économie de notre pays. C’est de cette façon que nous pourrons connaître l’efficacité réelle de cette ressource. Il est indispensable que l’État Espagnol comprenne que le fait de soutenir le développement, la reconnaissance, le soutien et le financement pour toutes les entreprises qui investissent dans le design, s’avère positif pour elles, mais également pour le pays en général, et constitue un élément clé pour la génération de croissance ».

Le modérateur de la seconde table ronde qui a été consacrée aux stratégies, est Vicente Gallega, le président de READ (réseau espagnol d’associations de design). Divers intervenants ont participé à cette conversation, notamment Nacho Lavernia, de Lavernia & CienfuegosNani Marquina, président de Fomento de las Artes y el Diseño (FAD ou promotion des arts et du design ) ; Juan Mellen, le gérant de RED (Association des entreprises espagnoles du design); Sofía Rodríguez, la directrice du Musée national des Arts Décoratifs ; Eugenio Vega, le président de la CEA (Confédération des Écoles d’Arts Plastiques et de Design) ; et Anxo López, le designer d’environnements d’entreprises multinationales.

Il convient de remarquer, parmi les personnes convoquées à cet acte, l’importante représentation de designers, d’entreprises et d’institutions provenant de Valencia qui travaillent le design comme une valeur stratégique et qui sont intervenus dans le débat parlementaire : les designers Pepe Cosín, Vicent Martínez, Vicente Gallega, Nacho Lavernia, Soledad Berbegal, de la société Actiu, ainsi que l’instigatrice de la proposition non-législative, Ana Botella, députée de Valencia issue du groupe socialiste.

Comme cela a été clairement précisé au cours de la journée,  « Le design est entré dans le Congrès… pour y rester ». Nous l’espérons bien.

Plus d'informations ?

Recevez par mail toute l'actualité, sur les évènements, les nouveautés, les offres, les concours, les récompenses, les designers,...

Pendant ce temps en Actiu.com...

Home Actualite Design espagnol : Une journée historique dans le Congrès d ...