Les espaces thérapeutiques, lorsque la conception de l’environnement hospitalier prend le rôle des tiers soignant

Les espaces thérapeutiques, lorsque la conception de l’environnement hospitalier prend le rôle des tiers soignant

Mars 2021 | Actualite

Avant que la pandémie n’éclate, la révolution des espaces publics avait timidement pointé son nez, réclamant davantage d’humanisation au sein de ces derniers. Des espaces qui seraient plus agréables, plus inspirants, qui tiendraient compte de l’intégration de la technologie. Des espaces comme les écoles ou les bureaux, avec au premier plan la santé ; les centres hospitaliers.

Il existe des preuves scientifiques qui démontrent l’influence directe de l’architecture et de la conception des espaces sur la santé des personnes. Néanmoins, la manière de concevoir les infrastructures sanitaires n’a guère varié durant le siècle dernier, et au cours de l’année dernière, la nécessité d’humaniser les environnements sanitaires a été reléguée au second plan, du fait d’un système sanitaire qui s'est complètement effondré, et à cause d'effets secondaires économiques et sociaux dévastateurs.

L’ère post-coronavirus ne peut pas et ne doit pas se délester d’un regard humanisant sur ses espaces sanitaires. L’environnement intervient en tant qu’acteur passif, comme un tiers soignant qui apporte de manière indirecte des éléments de bien-être -des moteurs de vie- dans n’importe quelle situation, aussi bien à l’usage des patients que des accompagnants et des professionnels de la santé.

Il a été démontré que, dans la mesure où il est possible de contribuer à un meilleur moral de la personne qui doit effectuer un séjour prolongé dans un hôpital, ses chances de récupération sont plus importantes. Pour ce faire, il convient d’apporter quelques conditions à l’espace intérieur, qui reflètent certaines valeurs de la vie quotidienne. Par exemple une salle de séjour (confortable, chaleureuse, accueillante) à la place d’une salle d’attente (plus impersonnelle, froide et inconfortable).

C’est ainsi que le projet Domum Space a vu le jour. Le premier d’entre eux est Domum Mar, et il se situe au sein du centre hospitalier Hospital del Mar, à Barcelone (Espagne). C’est l’aboutissement de l’initiative des organisations sans but lucratif, la Fondation Nou Cims et la Fondation Amics de l'Hospital del Mar. Un espace pensé, conçu et construit pour les personnes suivant un traitement oncologique. Il s’agit d'un environnement thérapeutique développé dans le but d'humaniser la prise en charge hospitalière, tout en améliorant le bien-être émotionnel des personnes lors du traitement de leur affection, et de manière indirecte, celui des professionnels de la santé. D'ailleurs, ceux-ci en soulignent également les bénéfices.

Domum Space crée une atmosphère d’expériences positives et réparatrices, en remplaçant les salles d’attente par des espaces de bien-être, par le biais d’un design d’intérieur à la fois émotionnel et thérapeutique, proche du design dédié à la maison. Il a pour objectif de prendre soin du patient et des professionnels de la santé, ainsi que des familles, des soignants et des accompagnants, en les plaçant au cœur de l’activité de prise en charge. Le design d’intérieur porte la signature du Estudi Aura. Il est formé par les femmes d’entreprise Sonia Domingo et Julia Huysmans, toutes deux installées à Barcelone. Leur projet a été sélectionné parmi plus de 30 entreprises.

Cet espace s’articule autour de l’innovation et de la durabilité, à travers l’emploi de matériaux qui respectent l’environnement. D’une part, il est rattaché à l’environnement extérieur (le littoral de Barcelone) ; il est doté d’un éclairage intérieur et extérieur qui apporte chaleur et intimité ; il est orné de murs de végétation et de jardins thérapeutiques intérieurs, qui agissent comme une source d’apaisement du stress et comme un calmant des symptômes physiques. D’autre part, la stimulation sensorielle a été travaillée à travers certains éléments : images de la nature, sons relaxants, aromathérapie et textures naturelles en tissu et en bois.

Actiu a souhaité faire partie de cette initiative pour apporter à ce projet sa vision sur ces environnements, et son mobilier, qui fait office d’outil fournisseur de bien-être, à l’image de l’iconique fauteuil Badminton. C’est également le cas des solutions de soft seating Noom et Longo qui ont la capacité de s’adapter à n’importe quel environnement, tout en accomplissant à tout moment la double mission pour laquelle elles ont été conçues : offrir confort et ergonomie aux personnes, et conférer une utilisation plus polyvalente et humanisée aux salles d’attente.


Quel est le résultat de cette première expérience de Domum Space. Un lieu qui évite le stress inutile, qui apaise, qui protège, qui génère de l’optimisme, qui accroît le bien-être, et qui peut contribuer indubitablement à la récupération. Ce projet a déjà entamé son expansion à travers la création de nouveaux Domum Space, et il va permettre à n’importe quel hôpital d’Espagne de se doter d’un tel espace dans ses installations.

Plus d'informations ?

Recevez par mail toute l'actualité, sur les évènements, les nouveautés, les offres, les concours, les récompenses, les designers,...

Pendant ce temps en Actiu.com...

Contacter

Veuillez sélectionner une catégorie pour votre demande.

Choisissez votre cas
Home Actualite Les espaces thérapeutiques, lorsque la conception de l’en ...