La transformation de l’espace comme levier stratégique du changement

Juin 2017 | Actualite

Nous sommes immergés dans un processus de transformation numérique qui a provoqué un repositionnement global des méthodes de communication et de travail. Aujourd’hui, quand les bureaux se transforment en n’importe quel autre lieu, grâce à la connectivité et à la façon dont nous nous positionnons par rapport à elle au niveau professionnel, l’équipement des espaces acquiert une valeur stratégique et le mobilier occupe un rôle clé comme axe vertébral de ces environnements pensés pour assurer le bien-être de ses utilisateurs.

Dans ce scénario connu de certains futuristes, Actiu a participé à l’édition 2017 de Casa Decor, qui célèbre son 25ème anniversaire, avec l’organisation d’une table ronde au cours de laquelle ces quatre spécialistes de la transformation des environnements de travail sont intervenus : Elena Sanjuán, de BICG, María Antón, d’ESNE, l’architecte Izastkun Chinchilla et le designer Cutu Mazuelos, de Stone Design.

Ces dernières années, Elena Sanjuán, architecte et consultante en espaces à BICG, s’est focalisée sur la recherche et l’accompagnement des entreprises en matière de gestion du changement. Dans cette optique, elle souligne à quel point il est essentiel de développer les processus en trois étapes basées sur : l’analyse et la compréhension des nécessités des personnes et de l’entreprise, la co-conception d’une stratégie de transformation globale et son application à travers des solutions spatiales.

Les espaces des nouveaux environnements d’entreprise doivent être conçus à l’aide de nouveaux concepts alliant l’expérience de l’employé à l’expérience du client.

Un espace de travail ayant intégré la transformation numérique dans ses routines doit affronter les défis suivants :

  • Mobilité, variété des environnements de travail et connectivité totale.
  • Flexibilité, réorganisation spatiale et mobilier fonctionnel.
  • Transparence, leadership accessible, information claire et visible.
  • Interaction, communication physique et virtuelle, provoquer l’interaction.
  • Collaboration, souplesse, capacité de réponse, transmission des connaissances.
  • Pertinence, sentiment d’appartenance, objectifs partagés, attraction des talents.

C’est dans cette tendance que travaille María Antón, architecte à la tête du département design d’intérieurs de l’École universitaire de Design, Innovation et Technologie (ESNE). L’école universitaire a développé un intéressant projet avec ses étudiants. La plupart d’entre eux sont des Millennials ou sont issus de la génération X, et ils abordent et trouvent par eux-mêmes des solutions à leurs nécessités spatiales dans les environnements éducatifs et professionnels. Il est important de prendre en compte le fait qu’à l’heure actuelle, il existe dans le monde 2,5 milliards de jeunes appartenant à la génération Millennial ou à la génération X qui sont en train d’intégrer le monde du travail. Ces générations vont côtoyer celles qui sont d’un type plus traditionnel, et comme leurs objectifs et leurs aspirations sont très différentes, elles doivent trouver un point de rencontre afin de pouvoir cohabiter au sein des organisations. De nouveau, la conception de l’espace va jouer en faveur de la création de cette harmonie nécessaire.

En ce qui concerne les espaces de travail adaptés à la transformation numérique, ils ne doivent pas forcément correspondre à des lieux construits à partir de zéro ou ayant besoin d’une profonde rénovation. C’est ainsi que le conçoit Izastkun Chinchilla, architecte et designer, artisan de l’Auditorium Fortuny de Casa Decor qui est équipé avec du mobilier Actiu. Chinchilla prône la rénovation, l’exploitation et l’écologie appliquées à l’architecture. Car la génération d’espaces de nouvelle construction ne s’inscrit pas dans la durabilité, alors que l’on peut rénover les anciens espaces tout en tirant parti des nouvelles technologies et en les adaptant aux contraintes actuelles.

Cette philosophie est en adéquation avec les objectifs de Casa Decor, le rendez-vous annuel du design d’intérieur, qui se tient à Madrid du 10 mai au 18 juin, à la recherche d’un espace unique qui restaure et réadapte afin d’organiser une nouvelle édition. Les auteurs conçoivent la rénovation comme un exercice de naturalité et d’imagination, et pour ce faire, ils associent ingéniosité et créativité à l’aide de matériaux, de couleurs et de textures.

Si quelqu’un s’y connaît en valeur des détails à l’heure d’aborder un projet, c’est bien Eva Prego, designer de Stone Design et créateur du programme Bend pour Actiu. Prego souligne à quel point il est essentiel, pour la création d’une expérience réelle d’utilisateur, de prendre en compte les petits détails tels que les rembourrages, l’emplacement d’un meuble, la lumière, les formes, car tout contribue à générer une atmosphère où il fait bon vivre.

Actiu a conçu la manière de mettre en œuvre ce processus de changement dans les environnements de travail fondé sur trois axes : édifice, espace et personnes, puis il l’a concentré dans une méthodologie désignée sous le nom de Cool Working, qui redessine les espaces pour développer une nouvelle façon d’interagir et de collaborer. Cool fusionne la partie la plus émotionnelle à la plus motivante, tandis que Working s’adresse à la partie purement productive. 

Plus d'informations ?

Recevez par mail toute l'actualité, sur les évènements, les nouveautés, les offres, les concours, les récompenses, les designers,...

Pendant ce temps en Actiu.com...

Home Actualite La transformation de l’espace comme levier stratégique du ...