Travailler debout, des conseils pour améliorer l’ergonomie et le bien-être

Travailler debout, des conseils pour améliorer l’ergonomie et le bien-être

Janvier 2019 | Actualite

Passer huit heures par jour assis, ce n’est plus tendance, pas plus que de rester debout, d’ailleurs. La clé réside dans l’équilibre, ou plus exactement, dans le mouvement, dans la possibilité d’effectuer les activités professionnelles quotidiennes en mouvement, en alternant différentes postures afin de favoriser la santé et le bien-être physique qui mène au bonheur émotionnel.

La sédentarité et la passivité musculaire ralentissent le métabolisme et la réduction des enzymes et font augmenter les taux de sucre et de cholestérol.

La solution consistant à compenser les heures en position assise avec d’intenses séances de musculation pour désengourdir les articulations et les muscles ne représente pas forcément une bonne chose, contrairement à l’introduction du mouvement dans notre quotidien, notamment dans les postes de travail traditionnellement statiques.

En fait, notre héritage génétique n’est pas favorable à ce que l’on passe de longues heures en station debout – en plus de celles que nous passons à dormir en position couchée -. Nos ancêtres disposaient de peu de temps de repos, ce qui explique que notre santé souffre de notre manque d’inactivité actuel. Aux heures de travail passées dans l’immobilité s’ajoutent celles passées dans la voiture, le métro, le bus, le canapé de la maison et les heures de repas.

Les bienfaits dus à l’introduction du mouvement et du travail debout dans la routine du travail sont innombrables. Il améliore les effets néfastes de la sédentarité, en réduisant le stress et le risque de développer des maladies graves, et en augmentant l’espérance de vie, car on brûle plus de calories et le rythme cardiaque s’améliore, ainsi que les douleurs au dos.

D’autre part, il améliore l’état d’esprit, l’humeur et la productivité, car en étant debout, l’attention s’accroît et incite à effectuer les tâches en cours avec moins de distractions. De ce fait, il réduit l’absentéisme – le mal de dos est l’une des principales causes d’arrêt maladie -, et encourage la motivation des travailleurs.

C’est la raison pour laquelle les tables réglables en hauteur sont une tendance de plus en plus implantée dans les espaces de travail. Des tables qui peuvent modifier la hauteur afin de s’adapter aux besoins de mouvement de l’utilisateur et qui permettent de répartir la journée de travail en périodes en station assise et périodes en station debout, selon les exigences précises de chaque tâche et chaque utilisateur.

Les options sont variées, et il existe des tables à système de surveillance qui intègrent technologie et design, comme le modèle Power d’Actiu- ou d’autres qui n’ont pas besoin de branchements électriques et dont le réglage en hauteur s’effectuer par vérin à gaz -comme le nouveau modèle Talent, qui permet en plus d’être empilé et d’être plié. Nous avons même des tables qui répondent aux strictes normes des réglementations internationales les plus exigeantes et qui permettent d’être réglées pour chaque poste de travail, comme Mobility.

L’habitude de travailler debout n’est pas une nouveauté. Le prix Nobel de Littérature Ernest Hemingway travaillait debout avec une étagère sur laquelle il installait sa machine à écrire. Et le président des États-Unis, Thomas Jefferson, et l’empereur autrichien François Joseph d’Autriche travaillaient debout face à leur bureau, mais la liste est longue et comprend également Léonard de Vinci, Benjamin Franklin, Charles Dickens, Lewis Carroll, Virginia Woolf et Vladimir Nabokov.

La nouveauté réside dans la flexibilité que le design et la technologie offrent désormais aux tables de travail. De ce mobilier historique improvisé et des modèles spécifiques pour établissements scolaires ou centres de recherche, les nouvelles tables réglables se sont fait une place dans les espaces de travail et les home offices du monde entier, dont l’utilisation aboutit à rendre les utilisateurs plus heureux, en meilleure santé et plus productifs.

Voici quelques conseils pour tirer parti au maximum du potentiel de cette méthode de travail flexible et plus active :

  • Intégrez progressivement la routine du travail en position debout.
  • Commencez la journée en travaillant debout, et avant de repartir chez vous, laissez votre bureau en hauteur pour le jour suivant.
  • Levez-vous pendant les appels téléphoniques. Profitez-en pour bouger.
  • Travaillez debout après la pause déjeuner. Évitez la fatigue et la torpeur.
  • Écoutez votre corps. Si vous vous fatiguez et que vous ressentez des gênes, asseyez-vous.
  • Si vous remarquez que vous être facilement distrait ou vous vous sentez engourdi d’être en position assise, mettez-vous debout et activez-vous.
  • Ne passez pas plus de deux heures au même endroit, au-delà des promenades sporadiques pour étirer les jambes.
  • Utilisez des vêtements et des chaussures confortables.
  • Vous pouvez utiliser un tabouret en guide d’appui et de la musique pour les périodes en station debout, pour être plus à l’aise et vous sentir plus actif.

Plus d'informations ?

Recevez par mail toute l'actualité, sur les évènements, les nouveautés, les offres, les concours, les récompenses, les designers,...

Pendant ce temps en Actiu.com...

Contacter

Veuillez sélectionner une catégorie pour votre demande.

Choisissez votre cas

Où acheter?

Home Actualite Travailler debout, des conseils pour améliorer l’ergonomi ...