« Nouvelle normalité » : des ambiances saines où règne le bien-être

« Nouvelle normalité » : des ambiances saines où règne le bien-être

Juillet 2020 | Actualite

La crise sanitaire provoquée par le Covid-19 a entraîné un changement de concept anticipé par certains depuis quelques années. Des aspects tels que la productivité, la rentabilité ou les bénéfices ont laissé de la place pour l’engagement, le bien-être, la santé, et par-dessus tout, pour les personnes.

Après une période de télétravail obligé, pouvoir créer une ambiance de travail saine constitue désormais un objectif prioritaire pour de nombreuses entreprises. C’est le cas pour celles qui misent sur un retour total au travail présentiel, comme pour celles qui optent pour une combinaison travail présentiel + télétravail, et qui ont découvert dans ce dernier une nouvelle méthode d’organisation du travail. Toutes ces entreprises sont conscientes de l’importance de préserver le bien-être et la santé de leurs employés. Au bureau ou à travers le home office, le travail se réinvente d’un point de vue plus holistique, qui transforme les foyers des travailleurs en extension de l’entreprise elle-même.

D’ailleurs, la certification WELL a fixé son intérêt sur les objectifs de la « nouvelle normalité », c’est-à-dire le bien-être et la santé, depuis un certain nombre d'années. Créée en 2015, alors que l’on ne pouvait pas encore prévoir l’apparition de cette pandémie, il s’agit de la méthode d’évaluation des espaces la plus réputée sur le plan international. Elle se focalise sur la santé et le bien-être des personnes dans les bâtiments, et maintenant plus que jamais, elle peut contribuer à reconstruire ces nouveaux espaces de travail. Elle est basée sur dix éléments –air, eau, alimentation, éclairage, mouvement, confort thermique, son, matières, esprit et communauté–, qui permettent aux entreprises de prendre en compte les paramètres nécessaires au processus de reconfiguration spatiale.

Parmi les mesures permettant à WELL de garantir la santé au sein des environnements de travail dans des conditions optimales, figurent le contrôle de la température et du taux d’humidité, ainsi qu’une qualité de l’air adéquate grâce à la ventilation extérieure. D’autre part, elle mise également sur la réduction au strict essentiel des surfaces de contact, à travers l’automatisation des robinets, des portes et des distributeurs de savon et de gel hydroalcoolique, et de systèmes d’ouverture spéciaux pour les éléments à usage commun, comme les corbeilles à papier ou le mobilier d’archivage. D’autre part, une signalétique qui favorise le mouvement, en privilégiant notamment les escaliers par rapport à l’ascenseur, et l’utilisation, dans la mesure du possible, des espaces à l’air libre afin de décongestionner l’intérieur des locaux, aident également à atténuer la propagation du virus.

À présent plus que jamais, il est essentiel d’opter pour des matériaux durables, sans formaldéhyde, peu poreux, faciles à nettoyer et à conserver, et de privilégier des protocoles de nettoyage spécifiques pour les surfaces qui subissent un contact intensif. Afin d’éviter d’éventuelles contagions, il est tout aussi important de renforcer le nettoyage et la désinfection de toutes les pièces, notamment celles dont les surfaces sont fréquemment touchées, par exemple les fenêtres ou les poignées de porte, ainsi que les appareils et le mobilier fréquemment utilisé.

En ce qui concerne les processus d’entretien, de nettoyage et de désinfection des différentes matières, il convient de respecter les indications fournies par le fabricant. Des solutions d’eau de Javel diluée ou d’alcool pour le méthacrylate, le verre, les mélamines, les plastiques et les métaux, aux formules spécialement indiquées pour les capitonnages –éthanol 1-10 pour le polyester et le trévira, en passant par le savon neutre dilué dans de l’eau pour le vinyle et le nappa– ou les soins spécifiques exigés par la laine.

Autre aspect essentiel : pouvoir compter sur un mobilier qui garantit l’ergonomie à travers l’application des réglementations UNE-EN en matière de mobilier de bureau en Europe ; qui respecte la distance de sécurité entre les travailleurs ; et qui offre des solutions agiles et polyvalentes à un espace en constant changement. Les entreprises ressentent de manière croissante la grande influence exercée par la posture et l’environnement sur les performances de leurs employés. En conséquence, elles misent sur des solutions telles que la table rabattable et à hauteur réglable Talent, qui favorise le changement de posture tout en autorisant plusieurs configurations et utilisations qui requièrent un effort minimum. Il convient d’utiliser de préférence des matériaux peu réfléchissants et dont les dimensions permettent de poser écran, clavier, documents et matériel de travail de manière pratique. En outre, les tables doivent garantir la bonne posture des travailleurs qui les utilisent.

Essentiel au maintien du bien-être tout au long d’une journée de travail qui peut s’étendre jusqu’à 9 heures et 19 minutes, le siège doit être stable, permettre la liberté de mouvement, ainsi qu’une posture ergonomique et confortable. Pour le travail au bureau ou à la maison, il est important de pouvoir compter sur un siège de bureau qui offre, comme le TNK Flex, un soutien lombaire intégré, une hauteur de l’assise réglable et un dossier inclinable et ajustable en hauteur. Dans le cas de figure du siège visiteur, voici Noom 50 ou Whass qui se distinguent par leur caractère polyvalent et leur facilité d’empilement.

Des solutions de stockage comme les caissons mobiles, les appareils Longo et les structures Cubic occupent également un rôle de premier plan dans la reconfiguration de l’espace de travail. Ils permettent de garder les espaces propres et en ordre afin d’éviter la prolifération de bactéries et de virus, tout en délimitant des zones et en respectant les distances de sécurité.

Voici un élément parfait pour les entreprises qui ne peuvent pas réduire radicalement leur densité : la cloison autoportante en verre ou en méthacrylate fait office de séparation et de protection dans les zones de réception, les salles de réunion ou les postes de travail. Pour sa part, la cloison à système de fixation universelle peut être installée sur les panneaux-écrans présents dans n’importe quelle installation, sans renoncer au mobilier et aux accessoires qui équipent les espaces des entreprises. Une autre proposition, comme le panneau acoustique Link, a été reconfigurée : conçu à l’origine pour générer de l’intimité, il sert désormais à créer des espaces de passage et à diriger flux et circulations.

Certes, il reste encore aujourd’hui un chemin long et incertain à parcourir. Et il est clair que pour faire face à la situation actuelle, le choix du mobilier s’avère essentiel. Sélectionné pour équiper les bureaux de la « nouvelle normalité », doté d’une longue durée de vie et d’une polyvalence qui permettent de varier aisément la densité et la distribution spatiale.

Plus d'informations ?

Recevez par mail toute l'actualité, sur les évènements, les nouveautés, les offres, les concours, les récompenses, les designers,...

Pendant ce temps en Actiu.com...

Contacter

Veuillez sélectionner une catégorie pour votre demande.

Choisissez votre cas
Home Actualite « Nouvelle normalité » : des ambiances saines où règne ...